Audit CRO : améliorez votre taux de conversion

L’audit CRO (Conversion Rate Optimisation) permet de mettre en évidence les freins et facteurs bloquants la conversion de vos objectifs e-commerce.

Un audit CRO se construit sur l’analyse de l’ensemble de vos données utilisateurs et des performances techniques et ergonomiques de votre plateforme digitale. Il s’avère souvent être le levier le plus rentable de l’optimisation des sites internet, qu’ils soient boutiques en ligne, sites vitrine ou plateformes sociales.

Pourquoi réaliser un audit CRO ?

La réalisation d’un audit CRO est à envisager dès lors que vous observez une baisse inhabituelle de votre taux de conversion ou que vous souhaitez améliorer ce dernier.

Les objectifs

  • Identifier les freins à la conversion
  • Améliorer votre taux de conversion

Notre approche

  • Quantitatif : analyse des données utilisateurs (exemple : Google Analytics)
  • Qualitatif :  analyse de l’ergonomie et des parcours utilisateurs
  • Analyse des performances techniques
  • Recommandations stratégiques
  • Suggestions et priorisation de tests AB
  • Plan d’action priorisé (roadmap)

 

Les données quantitatives fournies par les outils web analytics (tels que Google Analytics) permettent d’identifier les opportunités d’amélioration.

Nous pouvons ainsi analyser les performances des différentes pages, des catégories de produits, des produits en détail, ainsi que des interactions sur le site (ajouts au panier, ajouts aux favoris, etc). Ces données permettent d’observer les liens de corrélation entre les comportements des utilisateurs et les conversions (ou les abandons !).

Nous pouvons également affiner les résultats en analysant par segment d’utilisateurs :

  • les utilisateurs qui sont déjà venus sur le site se comportent-ils de la même manière ?
  • Les utilisateurs qui ont vu le blog ou qui ont cliqué dans le menu réagissent-ils différemment ?
  • Quid des utilisateurs sur mobile ou des utilisateurs venant de Google Ads ?

En croisant les comportements sur le site avec les typologies des utilisateurs, nous pouvons trouver de nombreux axes d’amélioration et même personnaliser les parcours pour proposer des expériences adaptées aux différents profils.

Les données qualitatives permettent quant à elles de comprendre pourquoi les utilisateurs réagissent-ils de telle ou telle manière.

Elles se basent sur les best practices d’ergonomie, les règles d’or à respecter pour avoir une expérience fluide. Elles reposent également sur les données fournies par les utilisateurs eux-mêmes, lors d’expériences à plus petite échelle au cours desquelles ils expriment leur ressenti sur le site et leurs points de blocage.

L’analyse des performances techniques permet de mettre l’accent sur les difficultés techniques qui nuisent à la conversion : un site trop lent, des erreurs 404 fréquentes, etc.

Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants face à la vitesse de chargement des pages. Selon une étude Kissmetrics, à partir de 3 secondes de chargement, votre site est perçu comme trop long à charger, et 40% de vos utilisateurs quitteront votre site. Mettez toutes les chances de vos côtés en optimisant non seulement les aspects fonctionnels et ergonomiques, mais également les aspects techniques de votre site.