conference-que-du-web-seo-vocal

Les 3 choses à retenir des conférences Que Du Web 2019

by

La team SEO Zooka s’est rendue à l’événement QueDuWeb ce lundi 2 décembre 2019, pour une journée de conférences au top des tendances web. Entre SEO, SEA, UX, développement et sécurité, les conférenciers ont donné de la voix pour nous nous exposer les fondamentaux et les grandes tendances à suivre.  Nous vous proposons de découvrir les 3 points qui ont particulièrement retenu notre attention lors de cette journée.

1- Le SEO vocal, l’incontournable de la prochaine décennie

Très en vogue dans la sphère SEO, le SEO vocal est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Mais doit-on s’attendre à une véritable révolution ou a un simple effet de mode transitoire ? C’est dans ce sens, qu’Alexandra Bornot, SEO Manager chez Zooka, nous a expliqué le véritable enjeu de la recherche vocale et du SEO vocal. Bien que l’avancée technologique soit à saluer, la recherche vocale n’en reste pas moins principalement informationnelle et navigationnelle. L’enjeu pour les sites e-commerce est donc de capter cette source de visites par le biais de l’information et réussir à convertir cette recherche informationnelle en transactionnelle (cross-selling, maillage…). Plus que jamais le principe d’E.A.T (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness)  doit être au coeur de votre stratégie d’acquisition web.

2- Nous sous-estimons tous le potentiel de WordPress

Daniel Roch nous a appris à libérer le potentiel de WordPress, qui représente à lui seul 35% du marché mondial des solutions de développement web. Bien qu’habitués à manipuler le CMS WordPress au sein de l’agence pour nos prestations SEO, nous avons été agréablement surpris par la flexibilité et les possibilités de personnalisation de ce CMS. En plus des grands classiques des extensions SEO,  Daniel nous a éclairé sur les modules à préférer pour optimiser la performance de son site : Imagify pour la compression des images, Polylang et Locotranslate pour la gestion multilingue, Advanced Custom Field (ACF) pour enrichir le back-office de champs personnalisés en fonction du secteur d’activité de vos clients; à coupler au plugin Awesome ACF pour encore plus de fonctionnalités. Sachez qu’il est tout à fait possible de créer votre propre taxonomie pour mieux catégoriser vos contenus. Il est également très facile de passer WordPress en version multisite. Quelques lignes de code dans le fichier wp-config suffisent.

3- Etes-vous sûr d’être « RGPD-friendly » ?

Maître Stéphane Folacci, avocat au barreau de Paris, nous a apporté un regard nouveau sur le règlement entré en vigueur le 25 mai 2018. Au lieu de voir le RGPD comme un vecteur de sanction, Maître Follacci nous a démontrer son utilité et ses bénéfices au niveau de l’harmonisation du traitement des données personnelles au sein de l’Europe. En effet, le but du RGPD est avant tout d’uniformiser la loi pour faciliter les échanges inter-entreprise entre les différents pays de l’Union Européenne. Cela permet notamment de simplifier l’achat de base de données commerciales puisque toutes les entreprises européennes sont soumises à la même réglementation. Cette intervention nous a permis de porter un regard nouveau sur le RGPD et de l’envisager comme une solution plutôt qu’une contrainte. Avant de terminer son exposé, Maître Folacci a tenu à rappeler que les agences spécialisées dans la création de sites internet devaient absolument livrer des sites conformes au RGPD à leurs clients pour être dans la légalité.

Nous tenons à adresser un grand merci aux organisateurs pour cette journée riche en expertise qui nous a permis d’échanger avec des collègues de différents corps de métiers web.